Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Reforestation : La contribution de la maison d’arrêt et de correction de (...)

Reforestation : La contribution de la maison d’arrêt et de correction de manga

jeudi 4 septembre 2014

La Maison d’Arrêt et de Correction de Manga(MACM), sous l’égide de son premier responsable, Moussa Zomodo, a initié, lundi 1er septembre 2014, une campagne de reboisement. L’activité a permis la mise en terre de 300 plants dans l’enceinte du gouvernorat du Centre-Sud.

Reforestation : La contribution de la maison d’arrêt et de correction de manga

En vue d d’apporter sa part contributive aux efforts de reforestation du Burkina Faso en général, et à la commune de Manga en particulier, la Maison d’Arrêt et de Correction de Manga(MACM), a organisé, lundi 1er septembre 2014, une campagne de reboisement. Et, c’est dans l’enceinte du gouvernorat de Manga qui a servi de cadre à cette séance. Laquelle séance a mobilisé le personnel pénitencier ainsi qu’une trentaine de détenus. De l’avis du Directeur de l’institution pénitencier, Moussa Zomodo, ce sont au total 300 plants qui ont été mis en terre.

Des espèces plantées, l’on retient, en majorité, du moringa, de l’eucalyptus, du flamboyant et du jathrofa. Les pépinières de ces plants, a-t-on fait savoir, ont été produites par les prisonniers. Cette initiative, a poursuivi l’inspecteur Zomodo, a pour but d’accompagner le département en charge de la justice dans la mise en œuvre de la politique« 1000 plants par ministère et par institution », initiée par le gouvernement.

Justifiant l’implication des détenus dans cette activité, il a indiqué qu’il s’agit non seulement de les préparer à leur future réintégration dans la société mais aussi à leur inculquer l’esprit éco citoyen, une fois hors des geôles.« Nous entendons, en plus de contribuer à reverdir notre environnement, nous voulons amener nos détenus à être éco citoyens, après avoir purgé leur peine. Aussi, il s’agit, pour nous, d’offrir au gouvernorat un cadre de travail plus agréable », a confié moussa Zomodo.

Le gouverneur de la région, Laurent Lamine Traoré, lui, tout en saluant l’initiative des premiers responsables de la prison de Manga, a indiqué mettre tout en œuvre pour le bon soin des plants.« Vous aviez fait une œuvre utile », a-t-il dit. Du reste, il a invité les détenus ayant pris part au reboisement, une fois libéré, de cultiver un esprit éco citoyens et de civisme aux fin de faciliter leur intégration sociale et contribuer au développement du pays. Cette activité, à en croire ses organisateurs, devra concerner la cour du Conseil régional du Centre-Sud et la mairie de Manga.

Soumaïla BONKOUNGOU

AIB

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Manga
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter