Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Agence de l’eau du Nakanbé : Le renouvellement des instances dirigeantes en (...)

Agence de l’eau du Nakanbé : Le renouvellement des instances dirigeantes en marche

LEFASO.NET | Marcus KOUAMAN

vendredi 20 octobre 2017

L’Agence de l’eau du Nakanbé (AEN) a organisé un atelier de désignation des représentants des différentes catégories d’usagers du Comité de bassin. C’était ce mercredi 18 octobre 2017, dans la cité de l’épervier, Manga.

Agence de l’eau du Nakanbé : Le renouvellement des instances dirigeantes en marche

Valoriser le bassin hydrographique du Nakanbé en tant que cadre approprié de planification et de gestion des ressources en eau, telle est la raison d’être de l’Agence de l’eau du Nakanbé, la doyenne des cinq agences que compte le pays des Hommes intègres. D’une superficie de 60 337 km2, le bassin couvre les sept régions que sont le Centre, le Centre-Est, le Centre-Ouest, le Centre-Nord, le Centre-Sud, le Nord et le Plateau Central. Pour une gestion idoine, un Comité de bassin, composé de 15 représentants de l’Etat, 15 représentants des collectivités territoriales et 15 représentants des différentes catégories d’usagers est mis en place.

JPEG - 41.1 ko
Les officiels

Cet atelier de Manga, vise donc à designer cette dernière catégorie, c’est-à-dire les représentants du collège des différentes catégories d’usagers qui siègeront au Comité de Bassin de l’Agence de l’Eau du Nakanbé pour un mandat de trois ans.Pour la Secrétaire générale de la région du Centre-Sud, Clarisse Bayala/Kambiré, représentant le Gouverneur, la gestion de l’eau est d’une importance capitale pour l’Etat. Surtout que le Burkina est un pays sahélien enclavé et vulnérable aux fluctuations climatiques,car soumis à une grande variabilité spatio-temporelle des précipitations avec une tendance générale à la baisse.

L’art de gérer l’eau

JPEG - 46 ko
Anselme Kaboré, Directeur général de l’Agence de l’eau du Nakanbé

« Tantôt le pays se trouve sous le coup d’inondations, tantôt, ce sont des pénuries d’eau », a-t-elle confié. Si fait que l’eau devient rare pour la vie et le développement et sa gestion devient un enjeu capital. C’est dans ce sens que l’Etat a adopté la Gestion intégrée des ressources en eau (GIRE) comme mode de gouvernance de l’eau. Ce qui a conduit à la création des Agences de l’eau. Pour ce qui est du renouvellement du Comité du Bassin, elle a rappelé que ces derniers, désignés en 2012 sont en fin de mandat depuis 2015. Mais, en raison de la situation socio-politique qu’a connu le pays, c’est maintenant que cela se fait. La Secrétaire générale en a profité pour inviter les participants à opérer un choix judicieux afin que les désignés puissent défendre l’intérêt général en temps voulu.

Selon Anselme Kaboré, Directeur général de l’Agence de l’eau du Nakanbé (AEN), le Comité du bassin a pour rôle d’élaborer le Schéma directeur d’aménagement et de gestion de l’eau. En trois ans de mandat, l’on peut compter comme acquis, l’élaboration de l’état des lieux ainsi que les scénarii de développement. Cet atelier de renouvellement des représentants des usagers vient compléter le processus déjà enclenché au niveau des deux autres entités que sont l’Etat et les collectivités.« Notre rôle est de gérer au mieux l’eau que la pluie nous donne. Depuis que l’Agence existe, il y a eu beaucoup d’avancées en termes d’amélioration de la qualité des ressources en eau et de la disponibilité de ces ressources », a-t-il indiqué.

L’ANE dans le cadre de ses missions, assure la protection du barrage de Ziga contre la colonisation agricole, sans oublier les captages d’eaux (enlèvement de la jacente d’eau) de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA). Pour le nouveau Comité de bassin, le plus grand défi sera la finalisation du schéma directeur d’aménagement et de gestion de l’eau et l’élaboration du programme pluriannuel d’intervention. Le document guide, à en croire le Directeur général, qui aidera à plus de cohérence dans les interventions au niveau du bassin.

Avec son siège à Ziniaré (Plateau Central), l’Agence de l’eau du Nakanbé a vu le jour le 22 mars 2007, grâce à une signature constitutive entre l’Etat et les collectivités territoriales de son espace de gestion. Comme organes constitutifs, elle dispose d’un Comité de Bassin (CB), d’un Conseil d’administration (CA), d’une Direction générale (DG) et de Comités locaux de l’eau (CLE).C’est le Comité de bassin qui est chargé de définir les grandes orientations pour la mise en œuvre de la politique nationale de l’eau dans son espace de gestion.

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Manga
Soleil voilé, Humididté : 79%
Max : °C
Min : °C

27°C
Soleil voilé
Mercredi
Orages isolés
21|29°C
Jeudi
Orage
21|28°C
Vendredi
Orage
21|28°C
Samedi
Orage
21|28°C
Dimanche
Orage
21|27°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter