Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Manga : les CEFORE-CEFAC se rapprochent de la population pour améliorer le (...)

Manga : les CEFORE-CEFAC se rapprochent de la population pour améliorer le climat des affaires

lundi 6 août 2018

Depuis le samedi 4 août 2018, le bureau des Centres de formalités des entreprises et de facilitation des actes de construire (CEFORE) est opérationnel à Manga, dans la région du Centre-Sud. Il s’agit d’un guichet unique créé et soutenu par l’Etat pour faciliter la formalisation des activités des entreprises et l’obtention des actes de construire. Ces centres ont fait leur preuve dans onze régions du pays où ils existent déjà. C’est le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, Maurice Bonanet, qui a donné le top de départ des activités du bureau. À travers cette initiative, le gouvernement apporte une réponse à un vœu exprimé par la population, le 14 octobre 2017, lors de la cérémonie d’ouverture de la Délégation consulaire régionale de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso de la région du Centre-Sud.

Manga : les CEFORE-CEFAC se rapprochent de la population pour améliorer le climat des affaires

La sécurité des personnes et des biens dans la construction sur toute l’étendue du territoire national tient à cœur le gouvernement. Cependant, il n’est pas rare de voir s’effondrer des immeubles construits ou en construction au Burkina Faso. La récurrence de ce phénomène s’explique par le fait que des promoteurs enfreignent à la règlementation qui gouverne le secteur de la construction, exposant ainsi la population à des risques graves.

A titre illustratif, sur vingt chantiers contrôlés en septembre 2017 à Manga par la Direction générale du contrôle des opérations d’aménagement et de construction, aucun ne disposait de permis de construire. Pour se dédouaner, les fautifs évoquaient la complexité des procédures et le délai d’obtention des actes de construire.

Pourtant, les dispositions règlementaires sont assez claires. Désormais, ces difficultés énumérées sont un lointain souvenir, avec le démarrage effectif des activités du 13e Centre de formalités des entreprises (CEFORE) et du 8e Centre de facilitation des actes de construire (CEFAC). La cérémonie s’est déroulée le samedi 4 août 2018, à Manga, dans la cité de l’épervier.

Le temps est venu de mettre fin aux constructions illégales

« A travers le CEFORE , les délais et les coûts se sont relativement immunisés. Aujourd’hui, en 72 heures, on peut créer une entreprise avec un capital de 5000 F CFA. Le CEFAC offre des avantages certains aux usagers car, outre le regroupement des formalités en un document unique, il convient d’ajouter que pour un délai initial de sept mois pour le traitement des demandes de permis de construire dans la procédure classique, le centre donne la possibilité d’obtenir l’autorisation en 30 jours », a signifié le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, Maurice Bonanet, en présence des autorités politiques, administratives et les acteurs du secteur privé de la région, la population, venus nombreux à cette solennité.

Il a en outre présenté au public, un pan des nouvelles modalités des actes de conduire. Ainsi, pour le permis de conduire de catégorie A, le coût de la délivrance d’une autorisation de construire après l’assemblage des pièces exigées est de l’ordre de 40 000 F CFA aujourd’hui avec le CEFAC, contre 700 000 F CFA par le passé. Les immeubles dont la construction nécessite le permis de construire de catégorie C, le coût de l’étude de sol est passé de 700 000 F CFA à 300 000 F CFA.

75 707 nouvelles entreprises créées et 8 000 permis ou autorisations de construire délivrés

Les CEFORE, faut-il le rappeler, ont été créés le 21 juin 2005 auprès de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCIBF) qui a confié leur gestion à la Maison de l’entreprise du Burkina Faso (MEBF). Quant au CEFAC, il a été créé le 6 février 2008 par le gouvernement, qui dans une dynamique de synergie d’action entre acteurs publics et privés, a confié sa gestion à la MEBF, organisation reconnue d’utilité publique et disposant d’une expérience solide dans l’administration des guichets uniques.

A en croire le représentant des élus consulaires de la CCIBF et du conseil d’administration de la MEBF, les 12 bureaux CEFORE et les sept bureaux CEFAC ont enregistré des résultats éloquents. « En l’espace d’une décennie, ils ont contribué à créer 75 707 nouvelles entreprises et délivré plus de 8 000 permis ou autorisations de construire », s’est réjoui Moussa Traoré qui dit avoir bon espoir que le bureau de Manga remplira toutes ses missions.

Des autorités réitèrent leur engagement…

Pour ce faire, le ministre Bonanet a exhorté la population à recourir sans discontinue les services du CEFAC, car, « il y va de l’intérêt de tous ». Aussi, des campagnes de sensibilisation et d’information seront organisées à cet effet. Le gouvernement, de l’aveu du ministre, suivra avec la plus grande veille l’avenir de ces centres, à travers les rapports réguliers qui lui seront communiqués, ainsi que les contrôles opérationnels qui y seront effectués.

Dans son mot de bienvenue, le maire de la commune de Manga a réitéré ses remerciements aux présidents de la CCIBF et à la MEBF, aux élus consulaires de la délégation consulaire régionale de la CCIBF de la région du Centre-Sud. Avant de réaffirmer sa disponibilité ainsi que celle du Conseil municipal à apporter leur contribution aux actions futures de la MEBF et de la CCIBF et à accompagner les centres jumeaux à réussir les missions qui leur sont confiées.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Manga
Soleil voilé, Humididté : 32%
Max : °C
Min : °C

33°C
Soleil voilé
Dimanche
Soleil voilé
21|34°C
Lundi
Soleil
21|36°C
Mardi
Soleil voilé
22|36°C
Mercredi
Soleil voilé
21|36°C
Jeudi
Soleil voilé
20|36°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter