Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Lutte contre le paludisme : La nécessaire implication des leaders (...)

Lutte contre le paludisme : La nécessaire implication des leaders d’opinions

lundi 8 septembre 2014

Il s’est tenu à Manga, le 02 septembre 2014, un atelier régional de plaidoyer à l’endroit des leaders d’opinions en faveur de la lutte contre le paludisme dans la région du Centre-Sud. Cette activité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet Improving Malaria Care(IMC) de l’ONG Jhpiego, en partenariat avec PROMACO.

Lutte contre le paludisme : La nécessaire implication des leaders d’opinions

Au Burkina Faso, le paludisme demeure la première cause de morbidité et de mortalité de la population et, constituant ainsi un problème majeur de santé publique. Pour accompagner les autorités sanitaires dans sa lutte contre la maladie, l’Agence des Etats Unis d’Amérique international pour le Développement(USAID) a conclu un accord de financement à l’ONG Jhpiego pour la mise en œuvre du projet Improving Malaria Care(IMC).Lequel projet est exécuté en partenariat avec PROMACO.

C’est dans le cadre de sa mise en œuvre que s’inscrit l’atelier de plaidoyer tenu à Manga, à l’endroit des leaders d’opinions du Centre-Sud. Présidée par le gouverneur de la région, Laurent Lamine Traoré, la rencontre a, en effet, réuni autorités politiques, administratives, coutumières et religieuses. Le but poursuivi, selon les responsables du projet, est de solliciter auprès de ces leaders d’opinions leur véritable implication dans la lutte contre le paludisme.

Il est aussi attendu de ceux-ci, d’user de leur influence pour favoriser un changement de comportement, de faciliter l’intervention de la lutte contre la maladie dans leur zones respectives, de soutenir les activités de prévention chez les femmes enceintes, de s’engager dans la promotion de l’utilisation des moustiquaires imprégnées et d’appuyer surtout les agents de santé par la promotion du diagnostic rapide avant toute prise de médicaments. « Les comportements favorables à la lutte contre le paludisme pourront sauver la vie de nombreux enfants et femmes enceintes », a relevé le docteur Mama Traoré, du Programme National de Lutte contre le Paludisme(PNLP), membre de la mission venue échanger avec les acteurs du Centre-Sud. Notons que le projet Improving Malaria Care(IMC) s’inscrit aussi dans le Plan Stratégique de Lutte contre le Paludisme 2011-2015(révisé) du Ministère de la Santé. A cet effet, les participants ont eu droit à une présentation sur l’état des lieux de la lutte contre le paludisme, sur le projet IMC et sur le plan intégré de communication(PIC).

Avec le PIC, un des axes d’intervention de IMC, note-t-on, il s’agira, par exemple, de mener des visites à domicile, des causeries éducatives, des ciné-débats, des séances de théâtre forum, la diffusion d’émission radio, etc.« La nécessité d’agir ensemble pour le bien être des populations rend plus que légitimes les actions entrant dans le cadre de la lutte contre le paludisme », a martelé le Gouverneur, Laurent Lamine Traoré, à l’endroit des acteurs de sa région. Il a, du reste, traduit sa reconnaissance à l’USAID dont l’appui constant au « pays des hommes intègres » a permis d’engranger des acquis en vue de l’atteinte des OMD.

Soumaïla BONKOUNGOU

AIB

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Manga
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter